Juin-Juillet 2019 – Etudes de sols géothechniques sur la parcelle

Juin-Juillet 2019 – Etudes de sols géothechniques sur la parcelle

Pendant quelques semaines notre bureau d’études intervient sur le site pour réaliser les études géotechniques du sol jusqu’à fin juillet. Ces études sont nécessaires très en amont du chantier dont le démarrage est prévu en fin d’année 2019 (ce sera annoncé sur ce site internet). Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

7 novembre 2018 – Financement participatif : apéritif d’information

La campagne de financement participatif, portée par Cap Vert Energie et ses partenaires, permettra aux riverains et acteurs économiques locaux de prendre part à la transition énergétique en leur proposant d’investir une partie de leur épargne directement dans le projet Equimeth. La collecte sera mise en place en 2019 sur le site enerfip.fr, spécialiste du financement participatif de projets de transition énergétique. Dans cette perspective, un apéritif d’information organisé par Cap Vert Energie et Enerfip aura lieu le 7 novembre 2018 à partir de 19 heures au Centre culturel de Moret-Loing-et-Orvanne.  

Octobre 2018 – Obtention de la recevabilité de l’ICPE

L’administration est saisie pour nommer le Commissaire enquêteur pour conduire l’enquête publique dont les modalités et dates seront annoncées ultérieurement.  

Avril 2018 – Obtention du Permis de Construire

Nous recevons en avril de la Préfecture de Seine-et-Marne le permis de construire, toutefois nous avons également besoin de l’autorisation d’exploiter ICPE  en cours d’instruction par les services de l’Etat.

Novembre 2017 – Demandes d’autorisation pour CVE-Equimeth

Fin novembre nous avons déposé auprès des autorités compétentes des services de l’Etat les demandes de Permis de Construire et d’autorisation ICPE (Installation Classée pour la Protection de l’Environnement). L’instruction de ces demandes durera 10 à 12 mois et concrétise la fin de la phase de conception, c’est un temps fort dans la vie du projet.

Octobre 2017 – Partenariat entre CVE Equimeth et la SEM régionale Energies POSIT’IF

Cap Vert Energie s’est rapproché de partenaires institutionnels de la Région Ile-de-France comme la SEM Energies POSIT’IF afin de favoriser l’implantation locale de CVE-Equimeth. La SEM Energies POSIT’IF facilite la bonne intégration du projet dans le territoire francilien par sa participation active à son développement et son lien avec des acteurs locaux et des collectivités. Elle offre des services intégrés pour la rénovation énergétique des copropriétés et participe à l’atteinte des objectifs « Transitions Energétiques » de la Région Ile-de-France, en accompagnant collectivités et porteurs de projets dès les phases de développement, et en investissant sous forme de participations dans des sociétés de projets d’énergies renouvelables. C’est ainsi naturellement que la SEM a conclu une convention de partenariat avec Cap vert Energie afin de participer à son projet de méthanisation CVE-Equimeth et faciliter son développement.

Juillet 2017 – Mise en ligne du site internet CVE Equimeth

Nous mettons en ligne ce site internet pour présenter notre démarche sur des pages accessibles à tous et à tout moment. Ce site internet sera mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de notre actualité.

3 mars 2017 – Reprise de l’implantation foncière pour CVE Equimeth

La reprise des réflexions implique la redéfinition de la surface de terrain à taille d’origine. La Communauté de communes de Moret Seine & Loing délibère unanimement en faveur de l’octroi de ce terrain.

Janvier 2017– Reprise de Equimeth par Cap Vert Bioénergie

A partir de Janvier 2017, Cap Vert Bioénergie devient le porteur principal du projet et entreprends des modifications du projet pour lui donner une nouvelle dynamique technique et économique, en particulier un ajustement important des matières qui seront valorisées va renforcer les facteurs de solidité économique du projet.

De 2016 à janvier 2017 – Discussion entre Cap Vert Bioénergie et les partenaires d’Equimeth

Cap Vert Bioénergie discute avec Naskeo Environnement de la reprise du Projet et rencontre les partenaires historiques (Naskeo Environnement, l’ADEME Île-de-France, la Région Île-de-France, GrDF, la Communauté de communes de Moret Seine et Loing, BES et les principaux apporteurs de matières).

Entre 2013 et 2015 – Echec du financement

La démarche Equimeth, dans sa version initiale, doit être mise en attente par les porteurs du projet en raison de difficultés liées au financement.

2013 – Signature des conventions de subventions

L’ADEME Ile-de-France et la Région Ile-de-France s’engagent au côté de CVE Equimeth avec une convention de subventions à l’investissement pour le développement de notre filière de valorisation.

De 2011 à 2013 – Développement par Naskeo Environnement

Naskeo Environnement met son expertise au service de la démarche : montage et sécurisation du plan d’approvisionnement et du plan d’épandage développement d’une surface dédiée sur la zone d’activités des Renardières et acquisition d’un terrain raccordement du terrain au réseau GrDF obtention des autorisations administratives : permis de construire et ICPE après l’enquête publique qui s’est déroulée du 20 décembre 2012 au 2 février 2013.

Depuis 2011 – Partenariat avec BES

La société Equimeth construit un partenariat avec un groupement d’agriculteurs engagés dans la structure BES qui fédère des agriculteurs producteurs de miscanthus dans le sud de la Seine-et-Marne.

10 février 2011 – Protocole de collaboration entre la Réserve de Biosphère et Naskeo Environnement pour développer Equimeth

Naskeo Environnement, constructeur et développeur français d’unités de méthanisation territoriales continue le développement d’Equimeth et donne suite aux réflexions déjà menées. Naskeo Environnement finance et réalise les actions de développement et d’ingénierie préalables à la construction. Il est prévu que Equimeth soit cédé à un exploitant dès l’obtention des autorisations.

2008 – Premières réflexions

La Réserve de Biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais a identifié sur le territoire la ressource fumiers équins comme une ressource peu exploitée générant des flux de transport sur de longues distances. La valorisation par méthanisation de cette ressource fait alors l’objet d’un mémoire de fin d’études porté par un auditeur du master spécialisé « Optimisation des systèmes énergétiques » des Mines ParisTech.